Du modèle Biomédical au modèle Biopsychosocial:

Durant son cursus universitaire de Psychologie à Lyon II, Patrick sermet a publié plusieurs mémoires de recherches concernant la douleur en tentant des liens entre la douleur physique et la souffrance psychique. il a également travaillé dans des services hospitaliers et écouté les soignants (kinésithérapeutes, médecins, infirmières,...) confrontés à la douleur chez les patients grand-brûlés.

Intervenant dans l'enseignement concernant la douleur en écoles d'infirmières et de sage-femmes il enseigne maintenant à  l'Institut Franco-Européen de Chiropraxie.

La plainte du patient et les études médicalisées amènent les soignants à rechercher la CAUSE de la douleur dans l'origine physiologique, musculosquelettique, organique, ...

La douleur vécue dans le corps n'est pas un phénomène exclusivement organique. Elle est vécue et ressentie différemment en fonction de multiples facteurs (génétique, psychique, culturel,...) :

La Douleur nécessite d'être envisagée du point de vue des enjeux affectifs dans la formation des thérapeutes du corps ; corps et esprit étant liés.

La relation thérapeutique peut elle-même être la source d'effets secondaires indésirables qui nuisent voire font obstacle à l'efficacité des soins même avec un protocole technique thérapeutique convenable. 

 

L'effet Placebo n'est pas considéré, dans notre société médicale, à sa juste valeur. Pourtant il nous enseigne également beaucoup quant à la relation au corps. Les ethnopsychanalystes parlent d'efficacité symbolique sans laquelle aucune guérison ne serait possible.

Le Séminaire Douleur et Placebo se donne pour objectif de sensibiliser les praticiens du corps à développer une écoute active du patient en proie à la Douleur. Les participants y sont invités à prendre du recul quant au point de vue "médical" limitant à la seule cause physiologique le phénomène de la douleur.